Les petites surfaces sont des types d’investissement qui peuvent rapporter de bons rendements. Devenir propriétaire d’un studio ou un deux-pièces peut devenir une excellente affaire puisque les montants ne cessent de diminuer ces derniers temps. En France, la diminution des prix des petites surfaces varie de 1 à 24,5 %.

Faire d’excellentes affaires grâce au deux-pièces

En plus d’une baisse du prix des T2, les investisseurs pourront profiter d’une bonne affaire en achetant de petites surfaces. C’est surtout dans les villes où plusieurs programmes immobiliers ont été réalisés que l’on constate une importante diminution des prix. Ainsi, le prix du deux-pièces a baissé de 24,5 % depuis le mois de mai 2016 à Versailles dans les Yvelines.

Le montant de ce type de logement a réduit de 344 500 € en moyenne. Quant au prix du deux-pièces au Bischheim dans le Bas-Rhin, on constate une diminution de 11,5 %, cela représente une réduction de prix de 116 500 € en moyenne. Notons que les grandes villes comme Marseille et Lyon sont des lieux où l’investissement immobilier est le plus intéressant.

Investir dans les studios pour profiter d’une excellente opération

L’achat de petites surfaces présente une excellente opération pour ceux qui souhaitent investir dans la pierre. Pour se lancer dans l’investissement d’un studio, certaines grandes villes comme Versailles, Paris et Ajaccio présentent d’excellentes opportunités. Actuellement, l’investissement dans l’immobilier est une bonne affaire puisque selon une étude réalisée sur les 6 derniers mois le prix d’un studio réalise une diminution atteignant 24,5 %.

Comme pour la Corse, la valeur de petites surfaces a diminué d’un quart. Cela représente la baisse la plus importante de l’Hexagone. On peut ainsi devenir propriétaire d’un studio à partir de 98 500 € en moyenne. La baisse moyenne du prix des biens immobiliers représente 23,5 %. On peut également constater une baisse importante dans de grandes villes comme Nice. Sur la promenade des Anglais, on enregistre un recul de 10 % en 6 mois.

Bien négocier les prix lorsqu’on investit dans l’immobilier

Lorsqu’on recherche un bien immobilier de petites surfaces, il ne faut pas hésiter à multiplier les visites et à se faire accompagner par une personne professionnelle. À chaque visite, il est important de déceler les défauts comme l’absence d’ascenseur, une exposition moyenne ou la vétuste de la décoration. On peut ainsi argumenter sur les défauts du logement afin de négocier les prix du bien et proposer un montant aussi entre -20 et -40 % en évoquant les travaux nécessaires.